La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Etape 5 : Schaerbeek
Sophie Dufour  •  22 février 2008  •  Aménagement du territoire  •  Urbanisme

-

- Contrat de quartier
- Angle Lieds et Reine
- Angle Aerschot et Reine
- Rue des Palais
- Angle Palais
- Cité Brabant Verte


Contrat de quartier : Qu’est-ce que c’est ? Pour quoi faire ?

Extrait du site de la commune de Molenbeek

1. Contrat de quartier : Qu’est-ce que c’est ?

Les contrats de quartier sont des programmes de revitalisation initiés par la Région de Bruxelles-Capitale, menés dans différents quartiers fragilisés en partenariat avec les communes. Pour remplir les conditions d’octroi d’un contrat de quartier, sont pris en considération l’état des maisons et des espaces publics ainsi que des indicateurs sociaux.
Ces programmes prévoient différentes opérations au sein d’un même quartier, à réaliser sur une période de quatre ans (avec un complément de deux ans pour terminer certains chantiers) :

- la réhabilitation de logements existants ;
- la création de nouveaux logements ;
- la réhabilitation ou la création d’espaces réservés aux activités artisanales ou industrielles, complémentaires à une opération de logement ;
- le réaménagement des espaces publics ;
- la création ou le renforcement d’infrastructures et d’équipements de quartier, qu’ils soient socioculturels, sportifs ou autres ;
- la mise en place d’initiatives sociales et participatives pendant la durée du contrat de quartier.

Les opérateurs chargés de la mise en oeuvre du programme sont la Commune, le CPAS, tout organisme d’intérêt public comme par exemple le Fonds du Logement, ou encore une asbl.

2. Combien coûte un contrat de quartier ?

Cela peut varier d’un contrat à l’autre. Le plus souvent, les sommes prévues tournent autour des 10 millions d’Euros. La plus grosse part de ces investissements est prise en charge par la Région bruxelloise qui peut subsidier jusqu’à 70% des projets que lui propose la commune. En général, la commune intervient financièrement pour un tiers des sommes engagées dans chaque contrat. En plus d’aider à la rénovation des bâtiments existants, les contrats de quartier favorisent aussi, via les volets dits "sociaux", divers projets à destination des habitants. C’est ainsi que toute une série de programmes ont vu le jour avec pour mission d’offrir une formation professionnelle à des jeunes afin qu’à terme, ils puissent retrouver un emploi. D’autres projets visent à lutter contre l’échec scolaire, à favoriser la cohésion sociale, etc.

3. Comment les habitants participent-ils à un contrat de quartier ?

Pour qu’un contrat de quartier réponde le mieux aux besoins du quartier concerné, la Commune travaille avec les habitants, en leur demandant leur avis sur les actions à mener prioritairement dans des périmètres clairement délimités. Dans le cadre des contrats de quartier, la commune dispose d’un délai de 9 mois pour mettre sur pied son programme dit " Dossier de base ".

Pour atteindre ce but, elle doit passer par 3 étapes :

1° - La commune doit convoquer une Assemblée Générale de quartier pour informer les habitants du quartier du démarrage du programme, commencer le dialogue et désigner les représentants du quartier à la CLDI (Commission Locale de Développement intégré) avec minimum 8 habitants et 2 personnes provenant des secteurs associatifs, scolaires et économiques.

2° - La commune doit ensuite mettre en route cette CLDI et doit préciser son fonctionnement par un règlement intérieur.Ces CLDI consultatives ont lieu très régulièrement. Elles regroupent des opérateurs, des habitants, des associations et des représentants des pouvoirs publics communaux, régionaux et communautaires. En fait, ces CLDI permettent de suivre les opérations et de voir l’état d’avancement des différents volets d’intervention dans les contrats de quartier comme, par exemple, le contenu des avant-projets et des projets.

3° - Après avoir établi le dossier de base qui reprend les opérations à mener, la commune doit organiser une enquête publique. Pendant 15 jours, tout habitant peut consulter le projet de programme au service urbanisme communal et peut aussi demander à être entendu par la commission de concertation.

Haut de la page


Angle Lieds et Reine

Angle Liedts

Angle Liedts avant travaux Angle Liedts après travaux
Angle Liedts-intérieur Angle Liedts-intérieur
Angle Liedts-intérieur Angle Liedts cage d'escaliers
Angle Liedts appartements Angle Liedts Détail volets

Angle Liedts
Angle Liedts

Haut de la page


Angle Aerschot et Reine

Angle Aerschot

Angle Aerschot avant travaux Angle Aerschot après travaux
Angle Aerschot après travaux Angle Aerschot cage d'escaliers
Angle Aerschot chambre Angle Aerschot rez-de-chaussée

Haut de la page


Rue des Palais


Agrandir le plan

Rue des Palais
Rue des Palais avant-après

Rue des Palais Rue des Palais
Rue des Palais appartement Rue des Palais cage d'escaliers

Haut de la page


Angle Palais

Angle Palais
Angle Palais avant

Angle Palais Angle Palais
Angle Palais Angle Palais
Angle Palais chambre Angle Palais chambre

Haut de la page


Cité Brabant Verte

Contrat de quartier Brabant-Verte - Rue Linné 114-116


Agrandir le plan

- Projet : Rénovation de 2 immeubles, création de 4 logements.
- Début des travaux : septembre 2004.

- Architecte : Silent Architecture Office Pascal De Beck

Haut de la page




 
Voir aussi
Dans la même rubrique
Soutiens