La Fédération
 
Opinions
 
Actualité
 
Actions !
 
Campagnes
Mobilité
 
Aménagement du territoire
 
Energie, climat
 
Economie
 
Agriculture, nature
 
Pollution, environnement, santé
Formations & Appui
 
Newsletters
 
Journée mondiale de l’alimentation : les causes de la faim sont politiques !
Alain Geerts  •  16 octobre 2011  •  Agriculture

-
Ce dimanche 16 octobre est la journée mondiale de l’alimentation. L’occasion de rappeler qu’il y a encore 1 milliards d’humains qui meurent de faim... Quelques articles pour cerner ce révoltant constat...

Voici donc quelques articles que nous avons publiés plus ou moins récemment et qui tous tentent, à leur manière, de comprendre pourquoi, dans un monde qui peut sans le moindre problème produire de quoi nourrir toute la population actuelle sans recourir à une agriculture intensive, 1 milliard d’individu meurent de faim.

Pour cerner objectivement les choses, nous vous invitons à consulter le dernier rapport de l’Institut International de Recherche sur les Politiques Alimentaires.. Au-delà des statistiques, il explique que ces dernières années, le marché mondial des produits alimentaires a été marqué par des prix en hausse et plus volatiles. Cette situation a des conséquences graves pour les personnes vulnérables qui n’ont qu’une faible marge de manoeuvre pour s’adapter aux flambées et aux changements rapides des prix. La volatilité et l’augmentation des prix résultent principalement de trois facteurs : l’utilisation accrue des produits agricoles pour la fabrication de biocarburants, les phénomènes météorologiques extrêmes et le changement climatique, ainsi que l’augmentation excessive du volume des transactions sur les marchés à terme agricoles. Ces facteurs sont exacerbés du fait de marchés d’exportation extrêmement concentrés, dans lesquels les pays importateurs de produits alimentaires de base dépendent d’une poignée de pays exportateurs, de stocks de céréales à des niveaux historiquement bas, ainsi qu’à cause du manque criant d’informations à jour sur l’état du système alimentaire mondial alors même que ce type d’informations pourrait empêcher les réactions excessives des marchés face aux fluctuations modérées de l’offre et de la demande. La volatilité ainsi que la hausse des prix affaiblissent le pouvoir d’achat des ménages vulnérables et limitent leur accès à toute une série de biens et de services essentiels. La volatilité des prix se traduit également par une détérioration de l’état nutritionnel de ces ménages, avec une diminution du nombre de calories ingérées quotidiennement, des repas moins nombreux, de moins bonne qualité et moins riches en nutriments.

Mais aussi :

"Pas de solutions ? Pas de problème !" : la faim expliquée à mon fils

Agriculture : G20, j’ai faim !

« Le monde s’expose à d’importants revers dans la lutte contre la faim »

Quelles sont les causes de la famine ?

Pêche : l’Europe affame l’Afrique

"Toutes les conditions pour une nouvelle crise alimentaire sont réunies"

Et pour plus d’information, consultez le site de SOS Faim...

Et de la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) dont le thème de la Journée mondiale de l’alimentation 2011est Prix des denrées alimentaires - de la crise à la stabilité.




 
Près de chez vous
inscrire votre événement
Soutiens